.

.

processus décisionnel

Le processus décisionnel

L’anticipation :

Toutes les informations que vos sens perçoivent sont analysées par votre cerveau, même les plus insignifiantes. Il voit, entend, ressent la même vie que vous. Et surtout, comment réagit-il ?

Par exemple: vous marchez dans la campagne en rêvassant, et à 50 mètres de vous, un oiseau se pose sur une branche d’arbre et siffle. Votre cerveau l’a vu et entendu, mais pas vous, qui rêvassez, absorbé dans vos pensées. Cela est la fonction “indifférence”. Votre cerveau a l’expérience de ce genre de situation, en d’autre termes, il l’a probablement vécue des dizaines de fois. Rappelez-vous la première fois que vous avez vu un oiseau quand vous étiez enfant, vous avez certainement été émerveillé. Maintenant, quand vous allez vous détendre et rêvasser à la campagne, cela fait partie de ce que vous savez être “la campagne”. Par conséquent, votre cerveau a anticipé. L’information est dans l’ombre de votre journée et vous poursuivez votre rêverie.

Hypnologue à CarcassonneMême acteur, même décor. Vous marchez dans la campagne en rêvassant, à 50 mètres de vous, un oiseau préhistorique de 10 mètres d’envergure avec des plumes bleues se pose sur une branche d’arbre et hurle. Votre cerveau l’a vu et entendu. Cependant, vous, pas encore. Cet évènement n’est pas prévu dans l’ombre de votre journée. C’est-à-dire, que ça ne fait pas partie de ce que vous savez être “la campagne”.

Votre Esprit Inconscient est déjà en alerte, très rapidement il collecte le plus d’informations possible, et il les analyse. C’est à dire que votre Esprit Conscient transmet les informations à l’Esprit Inconscient et pose la question : qu’est-ce que je fais ?

Trois possibilités qui dépendent de votre passé:

Premièrement:

Vous êtes un spécialiste de la préhistoire et votre Esprit Inconscient renvoie un automatisme. Curiosité prudente : automatisme que vous avez appris en fréquentant et en étudiant les animaux géants qui restent sur notre planète. Vous restez calme, intéressé et prudent. De nouveau vous êtes dans une situation connue. Automatisme = curiosité professionnelle.

Deuxièmement:

Quand vous étiez petit, une fois dans un zoo vous avez eu très peur . Une autruche c’est approchée près de vous, à 80 centimètres, et elle mesurait deux mètres. Quelle peur!.

De plus, vous avez eu très peur en voyant “Jurassic Park”. Vous cauchemardez souvent de grands oiseaux méchants qui arrivent et qui cassent tout.

Quelle que soit la raison, vécue, vue à la télé ou rêvée, vraie ou fausse votre cerveau associe ces sensations à une émotion “peur”. Par la suite, vous avez en réponse l’émotion “peur”, la même que d’habitude, cri, panique, fuite, évanouissement. Choisissez. De nouveau vous êtes dans une situation connue : réponse, ou réflexe émotionnel.

Troisièmement:

Pas d’automatisme de secours, pas de réflexe émotionnel. Vous ouvrez bien les yeux et vous vous demandez ce que ça peut bien être, et comment y faire face. En fonction des situations que votre cerveau va pouvoir trouver à l’intérieur de votre mémoire. Il va choisir et adapter sa réponse et votre attitude.

De nouveau vous êtes dans une situation connue, avec analyse du choix des réponses possibles. Dix secondes après, vous entendez “il y a quelqu’un dans le champ, on coupe”, vous étiez sur un plateau de tournage, vous respirez un grand coup et vous laissez les gens travailler.

Perte de poids et hypnose à Villegly

Comment utiliser ce processus décisionnel pour maigrir ?

Pour le moment, quand vous vous levez le matin, votre cerveau affiche votre programme “manger”, et éventuellement l’anticipation d’événements s’y rapportant que vous avez prévus pour la journée : “déjeuner avec une amie, apéritif à la maison, poulet frites du dimanche midi”. Et vous vous doutez comment cela va se dérouler. Vous êtes, dans une situation connue, “je résiste, je craque, non il ne fallait pas et je me dégoûte”.

C’est la même réaction que vous avez à ce mensonge très célèbre “C’est la dernière fois que je…”. Impossible et donc perdu d’avance. Pour mincir ce jour là, il va falloir faire appel à la volonté, donc souffrir. Vous allez être obligé de résister à l’appel de la nourriture, et vous savez maintenant que votre cerveau n’est pas suffisamment fort pour résister, qu’il va succomber et que vous allez vous détester.

Que va faire l’hypnose?

L’Hypnose, elle, va vous permettre de créer ces situations virtuellement et de trouver les réponses par avance.  Surtout de les insérer dans un automatisme et dans l’ombre de vos journées.

Ne serait-il pas pratique de passer devant une pâtisserie sans la voir. D’accepter l’invitation à dîner sans se dire que le régime est foutu. De faire des courses et “d’oublier” d’acheter des biscuits, du saucisson, des fromages?

lire la suite:

5 Savez vous comment vous pensez.

6 Mais que s”est t’il passé pendant ces quelques heures ou vous dormiez?