.

.

Le cerveau

le cerveau, therapiehypnose11.fr

“La plupart des gens passent plus de temps à apprendre à se servir d’un appareil ménager qu’à étudier le fonctionnement de leur cerveau…” Richard BANDLER

Le mal-être résulte d’un mauvais apprentissage. Se détacher d’un mal-être demande un nouvel apprentissage. Les habitudes viennent vite et sont aussi très vite dépassées. Cela vous arrive des milliers de fois simplement et naturellement. Ce processus vous arrive normalement tous les jours de votre vie. Souvent, vous ne remarquez pas que l’un de vos comportements s’est modifié ou a disparu.

Vous évoluez, vous changez, et certaines choses en vous deviennent inutiles. Si vous repensiez à tous les comportements que vous avez perdus tout au long de votre existence, vous pourriez juste observer qu’ils ont fait leur temps, et qu’il était sûrement bon qu’ils se modifient.

Toutes ces connaissances, ces expériences importantes un jour, deviennent sans aucun intérêt les jours suivants.Anxiété et hypnose. therapiehypnose11.fr

Quand vous repensez à tout ce qui était vital quand vous étiez enfant, écriture, lecture, dessin, désirs, jeux, personnes. Vous remarquez que tout s’est modifié et adapté, n’est-ce pas?

Le cerveau, une belle mécanique.

En fait, votre cerveau est une machine à apprendre. Conserver un comportement identique trop longtemps demande à votre cerveau beaucoup plus d’efforts qu’une démarche de changement et d’évolution, car c’est comme cela qu’il a l’habitude de fonctionner. C’est en fait le fonctionnement le plus élémentaire qui soit, et vous savez que tout change en permanence.

La stabilité n’existe pas. Elle n’est qu’une illusion. Par exemple, vous ne fumez pas vos cigarettes aujourd’hui de la même façon que lorsque vous avez fumé votre 1ère cigarette. Et si vous remontez encore avant, fumer n’était vraiment pas attirant, voire rebutant. Vous savez que 95% des enfants détestent l’odeur du tabac. Cet automatisme s’est créé un jour, et il s’est créé de façon instantanée avec les mêmes outils.Pourquoi essayer l'hypnose

En premier lieu, il est primordial d’avoir à l’Esprit que votre cerveau apprend vite, très vite même. Des mécanismes comme la “photo-lecture” vous apprennent que le cerveau peut enregistrer une quantité d’informations étonnantes dans votre partie consciente.

Dans cette pratique, il s’agit de regarder et de photographier les pages d’un livre l’une après l’autre, sur un tempo qui est généralement d’une page par seconde. Si vous appliquez cette technique en la mélangeant à un exercice d’Auto Hypnose, vous risquez de penser au premier abord que vous n’avez rien retenu de cette lecture.

Pourtant, si on vous pose une ou plusieurs questions en rapport avec ce que vous avez lu, l’information parvient à votre conscience, sans effort, sans même que vous sachiez comment, ni le fait de se souvenir avoir appris cette information. Très souvent, vous pouvez faire confiance à votre Esprit Inconscient pour qu’il évolue, apprenne, réfléchisse, analyse et se serve de certaines informations pour créer une modification.

le cerveau et la confiance en soi

Connaissance du cerveau :

Votre cerveau passe son temps à comparer ce qu’il connaît à ce qu’il doit effectuer. Il passe ses nuits à trier et à organiser ces informations pour les retrouver plus facilement. Votre cerveau se nourrit de sucre (120 grammes) et d’oxygène.
Votre cerveau traite de quatre à neuf informations simultanément, et pour ne pas saturer son réseau neuronal, il automatise le plus possible. Pour cela il a sa technique, il associe les informations entre elles. Lorsque vous en activez une, et c’est toute la chaîne qui s’active automatiquement. Il est 12h00 ou 20h00 donc vous avez faim.

L’Hypnose est un état de conscience modifié. Il est intense, souhaité ou provoqué. Il permet de créer ou de modifier ces associations plus rapidement, comme un mode de sur-apprentissage :

 Le passé: ce sont ses mémoires;
Un présent: les informations qu’il enregistre et traite à un moment donné;
Le futur: les morceaux d’informations qu’il est obligé d’assembler pour créer une réponse à une de vos demandes.

Comprendre l'hypnoseCe que sait faire le cerveau :

 Accepter sans juger les informations. Votre cerveau accepte sans analyser les images, les sons, les paroles et les sensations que vous lui donnez à enregistrer. Il ne les juge pas. Les notions de beau, de juste, d’élégant, de sain, de triste et de gai, de vrai, de faux, de bien, de mal se modifient.

Elles évoluent et changent en fonction du milieu social, de la mode, de l’époque, du pays et de l’âge. Les critères de beauté ne sont pas les mêmes en Suède, au Japon, en France, en Nouvelle Calédonie ou en Arabie, et ce à chaque tranche d’âge. Que vous ayez 15 ans, 20 ans, 30 ans ou 70 ans, vos critères changent.

 Associer les réflexes: prenons un exemple : vous goûtez un morceau de sucre, et vous aimez cela. Le neurone “sucre” s’associe à l’émotion “bon”. Par la suite, vous voyez du sucre, et vous pensez “bon”.

Je connais quelqu’un qui déteste le sucre. L’Hypnose vous apprend à briser ces associations que d’autres n’ont pas.

 Apprendre les automatismes: cela rassure votre cerveau, il gagne encore plus de temps. Il associe des associations entre elles, et cela devient des automatismes.

Ce qu’il ne sait pas faire :

Du négatif :Historique rapide de l'hypnose

La tentation: Essayez de “ne pas penser à une girafe bleue”. Pour y parvenir, vous devez d’abord créer la girafe bleue puis vous en débarrasser. Se débarrasser de la girafe bleue, c’est assez facile. Mais se débarrasser de l’idée de ne pas manger du sucre ou des gâteaux lorsque l’on sait qu’ils sont dans le placard de la cuisine, c’est autre chose.

C’est ce qui se passe quand vous essayez de penser à “ne pas manger”. Votre cerveau est obligé de penser à manger. Plus vous résistez, plus c’est difficile. Vous finissez par craquer et vous mangez, cela est normal. Penser à autre chose est le meilleur moyen de résister.

Désapprendre: si vous parlez le Français, c’est parce que vous l’avez appris. Vous pouvez apprendre d’autres langues, mais vous saurez toujours parler le Français. Essayez donc de désapprendre le Français, cela est impossible.

C’est aussi l’erreur de beaucoup de régimes, ils essayent de vous désapprendre la façon de manger que l’on vous a enseignée, et c’est impossible. Il faut apprendre une autre façon de manger.
Pour perdre du poids, c’est beaucoup plus facile d’apprendre à manger différemment, et ainsi de créer un nouvel automatisme.

Osez le changement. thérapie hypnose 11Pas de différence entre vécu et rêvé :

Et c’est là un des secrets de l’Hypnose: être capable de recréer à l’intérieur de votre cerveau des images, des sons, des touchers, des odeurs et des sensations du monde extérieur. Votre cerveau les accepte comme réelles, et surtout il les enregistre comme telles.

Imaginons qu’en état d’Hypnose, vous rentrez dans un restaurant et vous avez gentiment refusé l’apéritif et pris une bouteille d’eau à la place.

Vous n’avez pas pioché dans les cacahuètes salées, ni mangé la corbeille de pain avant les entrées.

Puis, vous avez lu la carte calmement, et vous avez pris le temps de choisir ce qui pour vous parait être bon et sain.

Ensuite, vous avez mangé tranquillement, puis vous avez participé à la conversation de vos amis et vous avez ignoré le fromage.

Après cela, vous avez pris un dessert léger et sain, et vous êtes sorti(e) de table léger(e) et souriant(e). Votre cerveau a réellement vécu ce moment de votre vie.

Alors votre Inconscient va enregistrer cette scène avec les paramètres “bons moments” et quand, dans la vie de tous les jours, vous aurez à la refaire, vous aurez déjà l’expérience, et cela vous paraîtra normal.

lire la suite:

les niveaux de conscience.

le processus de l’apprentissage. 

4 Le processus décisionnel.

5 Savez vous comment vous pensez?

6 Mais que s”est t’il passé pendant ces quelques heures ou vous dormiez?

.

le cerveau. thérapie hypnose 11.fr